Claude Vercey

Claude VERCEY est né en 1943 à Dijon.

Pour cet enfant de la ville, la première culture fut sportive. Il se souvient avoir suivi son père, entraîneur sportif, sur les stades. Il a lui-même joué plusieurs années en championnat de France de handball. Très jeune, il aimait lire et adolescent il fut attiré par le théâtre. Avec ses amis, il a joué sa première pièce (il l'avait écrite) dans le bac à sable au pied des immeubles !

C'est peut-être ce qui l'a conduit à commencer une carrière d'administrateur de compagnie théâtrale en Saône-et-Loire. Dramaturge, il est l'auteur d'une dizaine de pièces, toutes représentées. Parallèlement, il écrit une poésie où s'expriment son amour de l'homme et son goût pour la ville où il marche avec plaisir. Mais ce "poète sans cravate" marche aussi en montagne, seul ou avec sa femme et quelques amis. Il aime les gens francs autant que les couleurs vives. Malgré sa compréhension des faiblesses humaines, il a horreur des tueurs de toute sorte, nous dit-il, "à fusils, à bagnoles ou à gros chiens". En 1984, il se met au service exclusif de la poésie au sein de l'association "IMPULSIONS" dont il devient salarié. Depuis, il partage son temps entre la mise en scène des textes des poètes contemporains, la lecture en public et l'écriture.

Il a organisé en 1989 l'anthologie "Droits de l'homme, paroles de poètes" publiée par Louis Dubost aux éditions Le Dé bleu. Depuis des années, il tient une chronique régulière, souvent polémique, à la revue "Décharge" : Les ruminations. Il a conçu et mis en scènes de nombreux spectacles de poésie, qu'il interprète avec Claire Simard, Séverine Recouvrot, Maria Duenas et Yves-Jacques Bouin :

"Naissances" (autour de Robert Desnos, Jules Supervielle, Henri Michaux et Jean Tardieu) en 1992.

"La Bourgogne des Poètes" en 1993.

"La rue des Mauvais Anges" : Poésie-Musette autour de Francis Carco, Jacques Prévert, Hélène Picard et Paul Fort en 1994.

"Miss Flowers et les Fantômes" de Robert Desnos en 1995.

"Poèmes pour ouvrir les Portes" autour de la collection "Poèmes pour grandir" des éditions Cheyne en 1996.

"Jours de Fête" en 1997.

vercey.jpg (10294 octets)

En poésie, il est l'auteur de :

L'Etrangère - Chambelland, 1974

L'Animal et le Géomètre - Jacques Brémond, 1985

Episodes de Feuilles à l'Arbre sec - Le Dé bleu, 1988

Les 100 Papiers - Décharge, 1997

Ce qui va - Le Dé bleu, 1997